Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Site nucléaire, centre de la marine, aéroport... Ces lieux où Google Earth entretient le flou

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
SE QUE CACHE GOOGLEEARTH
FRANCEINFO
Article rédigé par
Baptiste Boyer - Camille Adaoust
France Télévisions

Interrogé par franceinfo, Google France explique recevoir des demandes pour flouter certaines zones.

Sur Google Earth, vous pouvez vous balader dans le monde entier. Ou presque. Le service de visualisation terrestre floute certaines zones. En France, on peut citer les exemples du site nucléaire de Marcoule, à cheval sur les départements du Gard et de la Drôme, du centre de transmissions de la marine nationale de Rosnay (Indre) ou encore du centre de recherche sur l'énergie nucléaire de Cadarache (Bouches-du-Rhône). En cherchant à travers le globe, d'autres sites sont recouverts de tâches et de pixels.

"Des demandes d'un gouvernement"

"On peut recevoir des demandes d’un gouvernement ou d’une autorité pour flouter certaines zones. Un dialogue s’engage alors avec Google", explique à franceinfo un porte-parole de Google France. Il expose une deuxième raison : "Beaucoup d’images proviennent de fournisseurs extérieurs. Google Earth retranscrit l’image comme elle a été reçue, il se peut donc qu’elle soit parfois floue."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.