Google se réorganise et devient une filiale d'un nouveau groupe nommé Alphabet

Alphabet est appelé à devenir la maison mère de l'ensemble des activités du groupe, y compris du moteur de recherche sur internet.

Le siège de Google à Mountain View (Californie), le 30 janvier 2014. 
Le siège de Google à Mountain View (Californie), le 30 janvier 2014.  (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le géant d'internet Google a annoncé, lundi 10 août, une vaste refonte de sa structure via la création d'une nouvelle entité baptisée Alphabet. La holding est appelée à devenir la maison mère de l'ensemble des activités du groupe, y compris du moteur de recherche sur internet.

"G pour Google"

Alphabet sera dirigé par les cofondateurs du groupe : Larry Page et Sergey Brin. La holding remplacera Google en tant qu'entité cotée en Bourse et toutes les actions du groupe vont être automatiquement transformées en titres Alphabet, dotés des mêmes droits. 

"Cette nouvelle structure va nous permettre de maintenir une attention énorme sur les opportunités extraordinaires dont nous disposons au sein de Google", a écrit Larry Page, l'actuel directeur général de Google, dans un message sur son blog intitulé "G is for Google" (G pour Google, en français). 

Google d'un côté, les autres activités du groupe de l'autre

Dans le cadre de cette nouvelle structure, Google conservera les principales activités du groupe, telles que les recherches sur internet, la publicité, la cartographie, les applications, le système d'exploitation Android, YouTube et les infrastructures techniques.

Certaines filiales, comme Nest, le fabricant de thermomètres connectés, X-Lab qui développe les nouveaux projets comme les drones, ou Calico, un laboratoire de recherche sur la longévité humaine, sortiront du périmètre de Google pour passer sous le contrôle d'Alphabet.