Carrefour s'associe à Google pour permettre de faire ses courses via un assistant vocal

La France est, après les États-Unis, le deuxième pays où Google proposera de faire ses courses de cette façon, à partir de l'an prochain.

Le logo du groupe Carrefour sur un magasin à Nantes (Loire-Atlantique), le 26 janvier 2018.
Le logo du groupe Carrefour sur un magasin à Nantes (Loire-Atlantique), le 26 janvier 2018. (LOIC VENANCE / AFP)

L'assistant vocal de Google pourra être utilisé à partir de 2019 pour commander des achats chez Carrefour, ont annoncé les deux entreprises dans un communiqué commun, lundi 11 juin. Il sera possible de dicter ses courses, "dont les achats alimentaires", à son smartphone Android ou à son enceinte connectée Google. C'est l'une des premières expériences de courses vocales en France.

Les courses commandées de cette façon seront livrées par Carrefour ou devront être récupérées dans un point de vente du groupe. "A terme, d'autres commerçants suivront", a précisé Sébastien Missoffe, directeur général de Google France.

"La France est le deuxième pays au monde" après les États-Unis "où nous allons proposer cette forme de shopping très intégrée", explique un porte-parole de Google France. En août, l'entreprise avait annoncé un partenariat similaire avec le géant des supermarchés américains Walmart.

Il s'agissait à l'époque pour le géant américain de faire face notamment aux ambitions d'Amazon, qui a racheté le distributeur américain Whole Foods et ne cache pas ses ambitions sur la distribution alimentaire.