Google reconnaît que des photos et vidéos privées d'utilisateurs ont été envoyées à d'autres internautes

Le géant américain a informé mardi les utilisateurs de son service Google Takeout qu'un bug informatique a pu permettre à d'autres utilisateurs d'accéder à leurs photos et vidéos personnelles.

Le siège de Google, à Mountain View, en Californie, le 17 décembre 2019.
Le siège de Google, à Mountain View, en Californie, le 17 décembre 2019. (YASUAKI KOBAYASHI / YOMIURI)

Un bug informatique gênant. Google a reconnu, mardi 4 février, que les utilisateurs de son service Google Takeout avaient pu accéder aux photos et vidéos personnelles d'autres utilisateurs. Cet outil permet de copier des contenus d'un compte Google pour les sauvegarder ailleurs ou s'en servir avec un autre logiciel, hors de l'écosystème du géant californien.

"Nous sommes en train d'informer au sujet d'un bug qui a pu toucher les utilisateurs de Google Takeout qui ont exporté leurs photos et vidéos entre le 21 et le 25 novembre", a expliqué un porte-parole de l'entreprise en réponse à une requête de l'AFP.

Des milliers de personnes concernées

"Ces utilisateurs peuvent avoir reçu soit des archives incomplètes, soit des vidéos ou photos qui n'étaient pas à eux. Nous avons réparé le problème sous-jacent et avons analysé en profondeur ce qui s'est passé pour empêcher que cela se reproduise. Nous sommes désolés que cela se soit produit", a-t-il précisé.

Moins de 0,01% des utilisateurs du logiciel Google Photos de Google ont été affectés, d'après le site 9to5Google. Mais cela peut tout de même représenter des milliers de personnes, sachant que Google Photos compte 1 milliard d'utilisateurs, d'après un article de Fast Company paru en juillet dernier.