Etats-Unis : le premier médicament produit par une imprimante 3D va être commercialisé

Le laboratoire a indiqué qu'il envisageait de développer d'autres médicaments en recourant à la technologie 3D au cours des prochaines années

Le médicament \"imprimé\" en 3D aide à lutter contre les crises d\'épilepsie.
Le médicament "imprimé" en 3D aide à lutter contre les crises d'épilepsie. (GUIDO MIETH / GETTY IMAGES)

C'est une première qui devrait faire date dans l'industrie médicale. L'Agence américaine des médicaments (FDA) a donné son feu vert à la mise sur le marché du premier médicament fabriqué avec une imprimante 3D, a indiqué lundi 3 août le laboratoire Aprecia Pharmaceuticals, qui produit ces comprimés solubles pour traiter les crises d'épilepsie.

Une commercialisation prévue pour 2016

La firme, dont le siège est situé dans l'Ohio (Etats-Unis), précise dans un communiqué (en PDF et en anglais), sur son site internet, que son système d'impression en 3D peut produire des doses pouvant aller jusqu'à 1 000 milligrammes par comprimé. Aprecia, qui n'est pas cotée en bourse, prévoit de distribuer le Spritam dans le courant du premier trimestre 2016.

Le laboratoire a également indiqué, dans son communiqué, qu'il envisageait de développer d'autres médicaments en recourant à la technologie 3D au cours des prochaines années. La FDA, de son côté, a déjà approuvé la commercialisation de matériels médicaux, dont des prothèses fabriquées avec cette technique.