Cet article date de plus de neuf ans.

Eric Besson réunira le 13 septembre les opérateurs télécoms pour une convention sur un tarif social de l'internet

Dans un entretien au Figaro, Eric Besson a annoncé lundi la mise en place "dans les prochains jours" d'un tarif social de l'internet, à 20 euros par mois "pour le téléphone (fixe) et l'internet haut débit, plus 3 euros par mois pour une box".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des opérateurs ont lancé des offres dites "sociales", mais seuls deux d'entre eux ont obtenu la labellisation officielle (France Télévisions / Louis SAN)

Dans un entretien au Figaro, Eric Besson a annoncé lundi la mise en place "dans les prochains jours" d'un tarif social de l'internet, à 20 euros par mois "pour le téléphone (fixe) et l'internet haut débit, plus 3 euros par mois pour une box".

Il existe déjà un tel tarif pour le téléphone mobile. Plusieurs opérateurs ont lancé des offres dites "sociales", mais seulement deux d'entre eux ont obtenu la labellisation officielle du gouvernement.

En mars, le gouvernement avait signé avec les opérateurs historiques Orange, SFR, Bouygues Telecom et plusieurs opérateurs sans réseau propre (MVNO), une convention selon laquelle ils s'engageaient à proposer un tarif social mobile, offrant 40 minutes de communication et 40 SMS pour "moins de dix euros par mois".

Début juillet, l'Autorité de la concurrence avait jugé qu'un tarif social Internet était "compatible avec le droit de la concurrence".

Selon le dernier décompte publié la semaine dernière par l'Autorité de régulation des télécoms, l'Arcep, la France comptait fin juin 22 millions d'abonnés à internet haut et très haut débit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.