Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Trois chiffres pour comprendre les courses de drones

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Les courses de drones
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Pour la première fois, mardi, l'une d'elles doit être diffusée à la télévison française.

Les images évoquent un croisement entre le film de science-fiction Tron et le jeu vidéo Wipeout. Les courses de drones existent depuis peu mais ce sport futuriste est en plein essor. Mardi 8 novembre, pour la première fois, une telle compétition doit être diffusée à la télévision française. La chaîne Eurosport s'est associée à DR1 Racing, un organisateur de courses de drones.

Les engins volent à environ 120 km/h de moyenne. Ils sont pilotés à distance par des athlètes d'un genre nouveau. Télécommande à la main, ils ont les yeux plongés dans un casque où ils voient les images transmises en direct par la caméra embarquée sur le drone.

Le champion du monde a 16 ans

Le numéro un mondial, Luke Bannister, n'a que 16 ans. Ce Britannique fait partie de l'équipe Tornado X-Blades Banni UK. Tous les compétiteurs ne sont pas si jeunes. En revanche, on trouve encore peu de femmes chez ces pilotes.

Les courses de drones font de plus en plus parler d'elles et, au Royaume-Uni, la Drone Racing League est arrivée le 23 octobre sur Sky Sports Mix. La chaîne a investi 910 000 euros pour pouvoir retransmettre dix épisodes d'une heure.

Les lots sont parfois importants. En mars, lors du World Drone Prix, qui s'est tenu à Dubaï, la cagnotte s'élevait à 1 million de dollars. Luke Bannister et son équipe sont repartis avec le premier prix, de 250 000 dollars. Pour cette compétition, la plus importante jamais organisée, un circuit long de 591 mètres a été construit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Drones

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.