Un Français arrêté en Birmanie après avoir utilisé un drone

En 2017, deux journalistes étrangers ont passé deux mois en prison pour avoir utilisé un drone au même endroit.

Image d\'illustration d\'un drone volant dans le ciel d\'Oliva, en Espagne, le 6 janvier 2019.
Image d'illustration d'un drone volant dans le ciel d'Oliva, en Espagne, le 6 janvier 2019. (JASPER JACOBS / BELGA MAG / AFP)

Un ressortissant français a été arrêté jeudi dans la capitale de la Birmanie, Naypyitaw, après avoir fait voler un drone, ont annoncé lundi 11 février la police birmane et l'ambassade de France. Agé de 27 ans, il est accusé d'avoir fait voler son engin près du Parlement birman.

La police a de son côté confirmé qu'un ressortissant français avait été arrêté le 7 février après avoir utilisé un drone sur un pont à l'entrée de la ville, sans préciser les charges qui pèsent contre lui. Des médias locaux qui citent des sources policières indiquent qu'il est reproché au jeune homme d'avoir importé illégalement l'appareil incriminé, un délit passible de trois ans de prison.

Un précédent avec des journalistes turcs en 2017

En 2017, deux journalistes étrangers travaillant pour la chaîne d'Etat turque TRT World et leur interprète birman ont passé deux mois en prison pour avoir utilisé un drone au même endroit.

Peu d'étrangers se rendent à Naypyitaw, même si la capitale administrative de la Birmanie sortie de terre au début du siècle, qui ne présente aucun intérêt touristique, attire parfois des curieux.