Cet article date de plus de treize ans.

Des termes racistes peuvent apparaître lors d'une saisie sur le moteur de recherche à cause de l'option "Google Instant"

Les termes racistes qui peuvent apparaître dans les résultats d'une recherche sur google.fr, dans le cadre de saisies semi-automatiques (Google Instant), sont "un reflet de l'activité de recherche de tous les utilisateurs du moteur de recherche", a précisé lundi Google France."Il ne s'agit pas de suggestions faites par Google", rappellent-ils.
Article rédigé par Angel Herrero Lucas
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
"Google Instant" est pensé pour aider à affiner une recherche (AFP Justin Sullivan)

Les termes racistes qui peuvent apparaître dans les résultats d'une recherche sur google.fr, dans le cadre de saisies semi-automatiques ( Google Instant), sont "un reflet de l'activité de recherche de tous les utilisateurs du moteur de recherche", a précisé lundi Google France.

"Il ne s'agit pas de suggestions faites par Google", rappellent-ils.

De curieux résultats obtenus avec cet outil de recherche dans sa version française ont été épinglés par un professeur de linguistique et d'informatique à l'université d'Aix-Marseille, Jean Véronis sur son blog.

"Mon petit coup de Googueule sur les suggestions douteuses de Google Instant: "les juifs sont radins, les noirs puent, les juifs sont riches, les noirs sont moches...". A noter que les blancs en prennent également pour leur grade dans la barre de recherche : "les blancs sont des sous chiens", "les blancs sont moches".

Ce à quoi le porte-parole de Google répond :"Google s'efforce de refléter la diversité des contenus sur le Web, de manière objective et neutre", tout en essayant de retirer les contenus pornographiques, violents ou haineux.

Et c'est bien là le problème. Jean Véronis l'explique ainsi : "le moteur de complétion nous aide à savoir ce que les gens pensent de leur prochain"... Peut-on dès lors vraiment accuser Google de racisme ? Non. En revanche, Google détient et applique déjà des filtres pour supprimer ce genre de résultats aux Etats-Unis.

Si vous tapez "les juifs sont... ou les noirs sont...", aucun résultat ne s'affiche sur Google.com. L'universitaire dénonce donc "des préoccupations à deux vitesses selon les langues et les cultures". "Il faut dire que là-bas on rigole moins avec ce genre de "détail" : un bad buzz sur des stéréotypes racistes aurait vite fait de porter tort aux plus grands, Google ou pas", conclut-il.

Pour tenter de sauver la face Google affirme prendre "cette question très au sérieux" et encourage les utilisateurs à "signaler les résultats de recherche qui vont à l'encontre de notre politique". Mais qui va aller à l'encontre des recherches effectuées par nos concitoyens ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tech / Web

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.