Cet article date de plus de trois ans.

Concours Lépine : de plus en plus d'inventions "connectées" sont récompensées, car "c'est notre avenir"

Gérard Dorey, président du concours Lépine, est revenu, samedi soir, sur l'attribution du prix du président de la République à un pompier pour une balise émettant des flashs lumineux visibles à 10 km et facilitant le travail des secours.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le vainqueur du Concours Lépine Alexandre Defromont pose avec son invention, le 6 mai 2017, à Pais. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Le palmarès du 116e concours Lépine des inventions a été dévoilé, dans la soirée du samedi 6 mai, à la Foire de Paris. La récompense la plus prestigieuse, le prix du président de la République, a été décernée à un sapeur-pompier de Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône), Alexandre Defromont. Il a mis au point une balise, qui s'accroche sur le mur extérieur d'une maison. Elle émet des flashs lumineux visibles à 10 km à la ronde, permettant ainsi aux secours de repérer plus vite le lieu d'un sinistre. Gérard Dorey, président du concours Lépine, a salué "une belle récompense", samedi soir sur franceinfo.

franceinfo : En quoi cette invention est-elle utile ?

Gérard Dorey : C'est une belle récompense pour un pompier. Alexandre Defromont a inventé quelque chose qui peut faire gagner du temps, notamment pour quelqu'un qui a un arrêt cardiaque. Les pompiers peuvent ainsi trouver rapidement le lieu d'un incident grâce une balise qui émet un signal lumineux ultra puissant, grâce à une application connectée.

Pourquoi le concours Lépine favorise, depuis plusieurs années, les inventions connectées ?

Je pense que l'univers connecté est notre avenir. Le concours Lépine a choisi de développer ces thématiques en 2014. Nous récompensons aussi les technologies qui prennent soin de l'homme. L'année dernière nous avons récompensé un protocole pour le diabète.

Est-ce que l'invention de ce pompier va être développée ?

Aujourd'hui, ce sont des prototypages, mais cela va aller très vite. Grâce aux médias, demain on parlera de ce pompier partout. Je suis ravi pour lui. Dans le prochain mois, il devra se consacrer à toutes ces rencontres médiatiques et je ne lui souhaite que ça comme bonheur.

"Je pense que l'univers connecté est notre avenir", Gérard Dorey
écouter

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.