Apple : les ventes d'iPhone reculent pour la première fois depuis 2007

Les revenus trimestriels d'Apple ont également reculé pour la première fois depuis treize ans.

Au total, la marque à la pomme a écoulé 51,19 millions de téléphones entre janvier et mars 2016.
Au total, la marque à la pomme a écoulé 51,19 millions de téléphones entre janvier et mars 2016. (KAI PFAFFENBACH / REUTERS)

Est-ce un simple coup d'arrêt ou le signe annonciateur de la fin d'une époque ? Pour la première fois depuis le lancement du premier modèle en 2007, les ventes trimestrielles d'iPhone ont reculé de 16% sur un an, a annoncé Apple mardi 26 avril. 

Au total, la marque à la pomme a écoulé 51,19 millions de téléphones sur le deuxième trimestre de son exercice décalé (janvier-mars). Les prochains résultats seront scrutés avec une attention toute particulière. Les effets de la sortie de l'iPhone SE, dernier modèle du produit vedette d'Apple mis en vente depuis la fin du mois de mars, se seront alors faits sentir. Ou non.

L'action Apple en forte baisse

Reste qu'en attendant, le bénéfice net global d'Apple a également baissé de 22% à 10,5 milliards de dollars et son chiffre d'affaires de 13% à 50,6 milliards. Il s'agit là aussi d'une situation inédite depuis treize ans, affirme le New York Times

Ces mauvais résultats n'ont pas tardé à produire leurs effets sur les marchés. Même l'annonce d'une rallonge de 50 milliards de dollars des reversements aux actionnaires par le biais de dividendes et de rachats d'actions n'a pas suffi à enrayer la chute de l'action Apple, qui perdait plus de 7% vers 23 heures dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.