"C'est de l'exploitation" : des salariés d'Amazon en Espagne font grève pour réclamer de meilleures conditions de travail

Les salariés d'Amazon espagnols ont débrayé dimanche, à quelques jours de l'Épiphanie particulièrement célébrée en Espagne.

L\'entrepot Amazon de San Fernando de Henares, près de Madrid, en Espagne. 
L'entrepot Amazon de San Fernando de Henares, près de Madrid, en Espagne.  (OSCAR DEL POZO / AFP)

Les Espagnols recevront-ils leurs cadeaux pour l'Épiphanie ? De l'autre côté des Pyrénées, en ce jour traditionnel on offre des présents, surtout aux enfants, mais les employés des entrepôts d'Amazon en Espagne ont été appelés à faire grève dimanche 30 décembre. L'objectif est de protester contre les conditions de travail.

"Pour moi, c'est de l'exploitation"

Comme tous les jours, Fernando rejoint le site de Torrejon de Ardoz au nord-est de Madrid en transports en commun. Le jeune homme habite le centre de la capitale et met près de deux heures aller-retour pour rejoindre l'entrepôt d'Amazon qui se trouve dans une zone industrielle, calme, où seuls les avions qui atterrissent à quelques centaines de mètres de là interrompent la quiétude. 

Selon lui les conditions de travail y sont plus que difficiles : "Pour moi c'est de l'exploitation. Nous faisons des services de huit heures. Nous travaillons le matin ou l'après-midi et le soir que ce soit le dimanche, le lundi ou le mardi", explique-t-il. "Il y a des services où nous travaillons six jours d'affilée, d'autres où l'on termine le dimanche soir pour recommencer le mardi matin". Pour Fernando, cette grève est légitime. "C'est un droit. Nous attendons que cette entreprise, qui est la meilleure du monde, garantisse de bonnes conditions de travail. Bien sûr quand on regarde pour le public, ce sont les meilleures. C'est ce qu'il déclare. Mais finalement, ce n'est pas vraiment le cas pour les employés. Pour certains, oui... mais pour nous, je ne crois pas", estime le jeune homme. 

Cette grève n'est pas la première

Déjà fin novembre, pour le Black Friday, très populaire en Espagne, le personnel avait débrayé. Cette fois-ci ce sont les festivités autour des fêtes de l'Épiphanie qui sont visées, explique Douglas Harper, délégué syndicale dans l'entreprise. "C'est la période la plus importante, plus importante que celle de Noël. Pendant les jours de grève, les commandes vont être touchées et donc les clients le seront aussi, avec des retards dans la réception des colis."

Stratégiquement, nous avons choisi les jours les plus adéquats pour affecter le plus durement la production du centre.Douglas Harperà franceinfo

D'autres jours de grève sont prévus, notamment les 3 et 4 janvier prochain. Reste à savoir quel impact cela aura pour les Espagnols qui utilisent la plateforme. Lors des précédents mouvements, la direction d'Amazon avait minimisé les répercutions.

Grève des employés des entrepôts d'Amazon en Espagne, par Pierre Chaperon
--'--
--'--