Amazon s'offre Twitch, le YouTube du jeu vidéo

La transaction est estimée à 970 millions de dollars en cash.

Un joueur regarde des écrans mis à disposition par Twitch, à l\'ouverture du salon E3, à Los Angeles (Californie), le 10 juin 2014.
Un joueur regarde des écrans mis à disposition par Twitch, à l'ouverture du salon E3, à Los Angeles (Californie), le 10 juin 2014. ( MAXPPP)

Une vente qui frôle les records. Le géant américain de la distribution en ligne Amazon a officialisé, lundi 25 août, l'acquisition de la plateforme de diffusion Twitch, spécialisée dans les jeux vidéo, pour 970 millions de dollars (734 millions d'euros) en numéraire. L'achat le plus coûteux réalisé jusqu'ici par le groupe de Jeff Bezos était le site de vente de chaussures Zappos, payé 1,2 milliard de dollars en 2009, mais en partie en actions.

"Diffuser et regarder des jeux vidéo est un phénomène mondial, et Twitch a construit une plateforme qui réunit des dizaines de millions de gens qui regardent des milliards de minutes de jeux chaque mois, a commenté le patron d'Amazon. Nous espérons apprendre d'eux et les aider à créer plus rapidement de nouveaux services pour la communauté des joueurs."

Un poids lourd du jeu vidéo

Lancée en 2011 et basée à San Francisco, Twitch se présente comme la plus importante plateforme mondiale de diffusion de jeux vidéo en streaming. Son site revendique plus de 55 millions de visiteurs par mois, qui viennent regarder des parties diffusées en direct par des joueurs, et commenter leurs performances.

Twitch retransmet aussi des compétitions de jeux vidéo et avait été cette année un partenaire du grand salon du secteur, E3, à Los Angeles, dont elle avait diffusé les conférences de presse. La plateforme affirme que les contenus de ses sites ont été visionnés pendant 15 milliards de minutes en juillet.

Le service profite aussi d'une intégration aux dernières versions des deux consoles les plus vendues au monde, la PlayStation 4 de Sony et la Xbox One de Microsoft, avec lesquelles les utilisateurs peuvent ainsi facilement transmettre leurs parties en cours.

"Une acquisition très intelligente"

Amazon a coupé l'herbe sous le pied de Google, cité dans le passé comme un candidat au rachat de Twitch. Certains médias avaient même affirmé récemment qu'un accord avait été trouvé, ce qui n'avait toutefois jamais été confirmé. "Cela a plus de sens d'acheter [cette société] pour Amazon que pour Google", indique toutefois un spécialiste du secteur à l'AFP, en soulignant que le groupe internet a déjà une plateforme de diffusion en ligne, YouTube.

Il évoque "une acquisition très intelligente" pour Amazon, car cela "lui apportera davantage de clients" : c'est un accès à la "niche" des joueurs de jeux vidéo et "un autre service qu'il peut offrir aux utilisateurs de ses appareils, en tant qu'application", et utiliser le cas échéant comme une porte d'entrée pour ses activités de commerce.