A Paris, il faudra désormais un numéro d'enregistrement pour pouvoir louer son appartement sur Airbnb

La capitale cherche ainsi à lutter contre les meublés touristiques illégaux.

La plateforme en ligne du site Airbnb, le 12 août 2016.
La plateforme en ligne du site Airbnb, le 12 août 2016. (JEAN-FRANÇOIS FREY / MAXPPP)

Un bien = un numéro d'immatriculation. Si vous avez l'habitude de louer votre appartement à Paris sur une plateforme touristique – telle que Airbnb, Homelidays ou Abritel –, il va falloir vous mettre à jour. A partir du vendredi 1er décembre, chaque loueur devra être enregistré en mairie et ce numéro devra figurer sur l'annonce.

C'est une nouvelle étape dans la chasse aux meublés touristiques illégaux. La capitale, qui cherche à contenir la disparition de logements convertis en appartements pour touristes, est la première ville française à adopter cette mesure avant Bordeaux, qui devrait en faire de même au mois de mars.

Cette mesure permettra aux communes de vérifier que les propriétaires ne dépassent pas la durée limite légale de location de 120 jours par an lorsqu'il s'agit de résidences principales. "Ce qui nous pose problème, c'est la transformation de logements en location à l'année", a expliqué Ian Brossat, maire adjoint de Paris chargé du Logement.