Cet article date de plus de dix ans.

A Osaka, des robots bipèdes se sont lancés jeudi dans un marathon, le premier du genre

C'est ce que rapporte le site du quotidien britannique The Guardian.Les machines, qui font entre 30cm et 44 cm de haut, doivent accomplir 422 tours d'une piste qui fait 100m de long. Les robots ne disposent que de cinq batteries pleinement chargés pour réaliser l'épreuve. L'objectif ? Tester leur durabilité et leur manoeuvrabilité.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des robots bipèdes en plein marathon, à Osaka, le 24 février 2011 (AFP PHOTO / Vstone / HO)

C'est ce que rapporte le site du quotidien britannique The Guardian.

Les machines, qui font entre 30cm et 44 cm de haut, doivent accomplir 422 tours d'une piste qui fait 100m de long. Les robots ne disposent que de cinq batteries pleinement chargés pour réaliser l'épreuve. L'objectif ? Tester leur durabilité et leur manoeuvrabilité.

L'événement est organisé par Vstone, un constructeur de robot japonais, aidé par la mairie de la ville d'Osaka (ouest) qui tente de devenir un centre de l'innovation robotique.

Les internautes peuvent suivre ici la course de l'intérieur grâce à une caméra installée dans la tête d'un robot.

Selon les estimations, la course devrait avoir un vainqueur dimanche qui aura "couru" à une vitesse moyenne de 0,44 km/h.

Le Japon est habitué aux événements robotiques. C'est le premier pays à avoir accueilli la Coupe du monde de football de robots en 1997, la Robocup. L'organisation s'est donnée pour objectif à l'horizon de 2050 de développer une équipe de robots capable de battre une équipe d'humains.

L'équipe de Nimbro (All) contre celle d'Osaka (Jap)
lors de la Robocup en 2007

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tech / Web

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.