Huile d'Argan : le trésor du Maroc

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 30/05/2014Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Trésor du Maroc, l'arganier est un arbre à partir duquel on produit l'huile la plus chère du monde, l'huile d'argan. Les géants des cosmétiques se l'arrachent. Pour la peau, les ongles ou les cheveux, elle serait miraculeuse. Cette potion magique est devenue l'or du royaume.

L'huile d'argan occupe de plus en plus de place au rayon cosmétique Les clients en mettent partout.

C'est de famille. Ma mère l'utilise sur le visage, sur les mains. Même pour les pointes des cheveux.

Et ça marche.

Oui, j'ai l'impression.

Cette huile est fabriquée depuis des siècles au Maroc, Entre l'océan atlantique et le désert, c'est ici la région au monde où pousse l'arganier. Les chèvres sont les premières à en raffoler. Les arbres destinés à produire de l'huile sont donc protégés du bétail.

C'est la récole de cette année.

C'est à partir de ce fruit que l'on obtient l'huile d'argan. La transformation se passe a l'intérieur de cette coopérative. Première étape : une fois les fruits séchés, enlever la pulpe.

On obtient les noix.

Ensuite, l'essentiel est fait à la main selon un savoir-faire ancestral Un travail minutieux réservé aux femmes.

Les noix sont concassées entre deux pierres.

A l'intérieur de chaque noix, une ou deux petites amandes. Chaque femme en obtient environ 1 kg par jour. Face au succès de l'huile d'argan, elles sont de plus en plus nombreuses a travailler dans cette coopérative. Elles étaient 19 à sa création en 2001, contre 56 aujourd'hui. Dernière étape : les amandes sont pressées. D'un côté sort ce résidu qui nourrira les animaux et de l'autre, l'huile.

Ça sort goutte à goutte.

Il y a désormais plus de 170 coopératives de ce type ici.

Avec cette méthode, le Maroc a produit l'an dernier 4000 t d'huile. C'est deux fois plus qu'il y a 5 ans. Et la majorité de cette huile part vers l'exportation. Les géants de la cosmétique s'arrachent l'huile d'argan. C'est à Agadir qu'ils viennent faire leurs achats. L'huile d'argan est la plus chère au monde. Elle se négocie ici entre 25 et 30 euros le litre.

On a plusieurs clients dans le monde entier, en Europe et en Asie.

Il y a 30 ans, l'arganier était menacé de disparition, victime de la déforestation. Mais désormais le Maroc joue à fond la carte de l'huile d'argan et 60.000 nouveaux arbres sont plantés chaque année.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==