VIDEO. La Réunion : un marin polonais secouru après avoir dérivé pendant sept mois dans son embarcation de fortune

Ce quinquagénaire est tombé en panne peu après son départ des Comores, et n'avait pas de moyens de communication ni d'instruments de navigation.

L\'ancienne chaloupe de sauvetage d\'un paquebot, réaménagée, dans laquelle un marin polonais a été secouru au large de La Réunion, le 24 décembre 2017, après sept mois à la dérive selon lui.
L'ancienne chaloupe de sauvetage d'un paquebot, réaménagée, dans laquelle un marin polonais a été secouru au large de La Réunion, le 24 décembre 2017, après sept mois à la dérive selon lui. (LA 1ERE REUNION)

Il dit avoir survécu sept mois dans une coque de noix à la dérive. Un marin polonais de 54 ans a été secouru au large de La Réunion, dimanche 24 décembre, annonce la Société nationale de sauvetage en mer. 

L'homme, qui se prénomme Zbigniew, affirme avoir pris la mer en mai dernier aux Comores, au sud-est du continent africain, avec pour objectif de se rendre en Afrique du Sud pour trouver du travail. Il naviguait dans une ancienne chaloupe de sauvetage de paquebot, qu'il avait lui-même aménagée. Une embarcation très précaire que la 1ere Réunion, qui l'a rencontré, a pu filmer.

Mais son navire est très vite tombé en panne, raconte-t-il, et il s'est trouvé à la dérive sans aucun moment de communication ni instruments de navigation, qu'il dit avoir cassés. Il affirme avoir dérivé entre les Maldives et l'île Maurice. C'est finalement au large de La Réunion qu'il a été repéré par un voilier qui a alerté les secours.  

Parti avec un mois de provisions, le quinquagénaire polonais affirme avoir survécu en mangeant un demi-sachet de soupe chinoise par jour parfois agrémentée par le produit de sa pêche. Il avait un chat (qui a aussi survécu) pour seule compagnie.

Il espère encore réparer son bateau

Et, à le croire, ce n'était pas la première de ses mésaventures en mer. Zbigniew affirme avoir vécu dix ans aux Etats-Unis, avant de décider de se rendre en Inde, en 2014, pour y acheter son étrange embarcation, dans l'espoir de naviguer jusqu'en Pologne. 

Mais son bateau avait alors perdu son mât, le contraignant à dériver jusqu'aux Comores, où il a encore plus endommagé l'embarcation en accostant. C'est là qu'il a effectué des réparations avant de repartir.

Mais le marin polonais ne se décourage pas. Empêché de repartir aux Etats-Unis, son permis de séjour ayant expiré, et ne désirant pas renter en Pologne, il espère rester quelque temps à La Réunion, et réparer à nouveau son bateau.