Voitures de collection : entre passion et spéculation financière

France 3 s'intéresse ce samedi 8 octobre au marché florissant de la voiture de collection. Une équipe a rencontré des collectionneurs de véhicules en juillet dernier en marge du 24 heures du Mans classic.

FRANCE 3

Édouard Girode est tombé amoureux de la 2CV, dès la sortie du véhicule en 1961. Il a attendu l'âge de la retraite pour s'en offrir une et après douze ans de vie commune, il est temps de se séparer. "Je me suis beaucoup attaché à restaurer cette voiture. Puis le temps a passé, c'est un véhicule qui n'est pas facile à conduire. Quand j'ai vu les prix qu'atteignait cette voiture, je n'osais même plus sortir dans la rue avec, de peur de me la faire voler !" raconte le collectionneur.

La 2CV vendue 67 000 euros

Sur le marché de la collection, la cote de cette 2CV Sahara a été multipliée par dix, pour dépasser les 100 000 euros. Édouard a donc choisi la grande réunion des 24 heures classiques sur le circuit du Mans (Sarthe), pour la vendre aux enchères. En bord de piste, la vente est lancée. Il la vendra 67 000 euros. Pas un record, mais un bon chiffre. Grâce à cette vente, Édouard peut se consacrer à son autre passion bien loin des spéculateurs : la restauration de locomotives à vapeur.

Le JT
Les autres sujets du JT