VIDEO. Pour ce jeune réalisateur à succès, une meilleure représentation audiovisuelle des minorités pourrait venir à bout de "la peur de l’autre"

Wil Aime est un réalisateur très plébiscité sur les réseaux sociaux. Il croit en une meilleure représentation des minorités culturelles afin de lutter contre les discriminations et l’intolérance. 

Voir la vidéo
brut

"Il est important que les minorités culturelles ne soient pas représentées que par des rôles restrictifs au cinéma et à la télévision. Ce n’est pas ce à quoi ressemble le monde." À 23 ans, le réalisateur et comédien Wil Aime croit fermement à l’importance de la représentation des minorités. D’ailleurs, il n’hésite à appliquer ce principe à ses courts-métrages partagés en masse sur la toile. "Quand j’ai une vidéo où j’ai 5 potes, j’essaie de faire en sorte de mettre un Noir, un Arabe, une femme blonde, une Indienne", explique-t-il. Wil Aime veut ainsi faire en sorte que "tout le monde soit respecté" car il "sait ce que ça fait". 

Un moyen efficace de lutter contre les divisions ?

Celui qui est aussi auteur voit la représentation des minorités culturelles au cinéma et à la télévision comme un moyen efficace de lutter contre les divisions. "Si on avait plus de personnes comme ça, que ce soit des Noirs et des Arabes, des gens honorables, des gens qu’on arrive à admirer sur un grand écran, etc… Il y aurait moins la peur de l’autre.". 

Par ailleurs, Wil Aime est sûr qu’un changement mondial est en train de s’opérer, notamment grâce à Internet. Pour le jeune prodige des courts-métrages, pas de doute : "le cinéma et la télévision vont être obligés de changer pour que tout le monde se reconnaisse." Ainsi, une meilleure représentation serait également un bon moyen de "rire et de rêver". "Et si on ne peut pas rêver ensemble, on ne peut pas se projeter ensemble", conclut-il. 

VIDEO - Pour ce jeune réalisateur et comédien à succès, une meilleure représentation audiovisuelle des minorités pourrait venir à bout de \"la peur de l’autre\".
VIDEO - Pour ce jeune réalisateur et comédien à succès, une meilleure représentation audiovisuelle des minorités pourrait venir à bout de "la peur de l’autre". (BRUT)