VIDEO. Nouvelles mesures pour lutter contre les déserts médicaux

Des textes facilitant notamment l'installation des jeunes médecins en zone rurale sont publiés jeudi au Journal officiel.

FRANCE 2 - LAURA ZEPHIRIN

L'Etat donne un coup de pouce aux médecins pour lutter contre les déserts médicaux. Plusieurs textes en ce sens ont été publiés, jeudi 15 août, au Journal officiel.

Principale mesure de ce dispositif : la création du statut de "praticiens territoriaux de médecine générale", qui concerne les généralistes qui s'installeront dans une zone où l'offre médicale est insuffisante. L'Etat propose désormais à ces praticiens un complément de revenus, de manière à leur garantir un salaire net mensuel de 3 640 euros pendant deux ans. Ils bénéficieront également d'avantages en matière de protection sociale. En contrepartie, les bénéficiaires s'engagent "à respecter les tarifs opposables et à participer à la permanence de soins ambulatoires".

Les textes publiés renforcent également un dispositif déjà existant, destiné aux jeunes. Celui-ci permet à des étudiants et internes en médecine de percevoir pendant leurs études une allocation mensuelle de 1 200 euros bruts. En contrepartie, ils s'engagent à exercer dans des territoires identifiés comme fragiles par l'Etat pendant autant d'années qu'ils ont perçu l'allocation.

Pour lutter contre les déserts médicaux, l\'Etat veut garantir aux généralistes volontaires un revenu net mensuel de 3 640 euros pendant deux ans.
Pour lutter contre les déserts médicaux, l'Etat veut garantir aux généralistes volontaires un revenu net mensuel de 3 640 euros pendant deux ans. (BURGER / PHANIE / AFP)