VIDEO. La maison de retraite qui fâche

C'est un projet assez original vu de France, celui d'une maison de retraite pour homosexuels ou plutôt une résidence pour séniors. La commune de Sallèles d'Aude avait soutenu le projet de construction de cette résidence. Sauf que les promoteurs n'avaient jamais précisé au maire à qui ils la destinaient. 

Yves Bastié, le maire du petit village de Sallèles d'Aude, était dans sous états mercredi 31 juillet. Il a délivré un permis de construire à ce qu'il pensait être une résidence pour séniors. Mais il s'agit plutôt d'un projet dédié aux retraités homosexuels. De "l'étonnement", puis de "la colère", c'est ce qu'a ressenti l'élu quand il s'est rendu compte de sa méprise. Pourtant sur le site Internet du promoteur The Village Group, l'ambiguïté n'est pas permise. 

Dans la commune, on prend l'annonce plutôt bien. "C'est rentré dans les moeurs maintenant. On accepte le mariage, ça ne me dérange (pas)" , affirme un habitant. Pour certains, la future résidence serait même une aubaine pour l'économie du village. Aussi, malgré ses réticences, la mairie ne compte pas s'opposer à ce projet de village pour tous. 

Capture d\'écran de la brochure du \"village\" en cours d\'élaboration à Sallèles-d\'Aude (Aude), un projet immobilier qui représente un investissement de 25 millions d\'euros.
Capture d'écran de la brochure du "village" en cours d'élaboration à Sallèles-d'Aude (Aude), un projet immobilier qui représente un investissement de 25 millions d'euros. (THE VILLAGES GROUP / FRANCETV INFO)