VIDEO. Assurance-vie : les assureurs ne feraient pas toujours l'effort de retrouver les héritiers

L'assurance-vie est le placement préféré des Français. Les banques ne jouent cependant pas toujours leur rôle. Elles sont actuellement à la tête d'un pactole de trois milliards d'euros.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les banques ne feraient pas toujours part d'une grande curiosité pour retrouver les bénéficiaires d'assurance vie. Corinne Ariza, bénéficiaire de l'assurance-vie de son grand-père mort il y a 14 ans, a appris l'existence de son héritage en janvier 2014, par une simple lettre. En France, la Cour des comptes estime qu'au moins 2,76 milliards d'euros d'assurance-vie dorment sur des comptes en attendant leurs propriétaires.

Les assureurs ont pourtant l'obligation de prévenir les héritiers

Si les contrats sont parfois imprécis, certains assureurs font appel à des généalogistes pour retrouver les héritiers. "Ils n’ont pas le droit de jouer les détectives" eux-mêmes, précise la journaliste de France 2. Mais lorsque les héritiers retrouvent des papiers leur certifiant leur dû, il n'est pas toujours évident de le récupérer. Pour cela, des associations existent. Elles peuvent traiter le dossier avec l'assureur quand le dialogue est difficile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une image de prospectus pour des contrats d\'assurance-vie
Une image de prospectus pour des contrats d'assurance-vie (NATHAN ALLIARD / PHOTONONSTOP)