Valence : un homme prend pour cible des militaires devant la grande mosquée

Les militaires étaient en faction à devant la grande mosquée de Valence. Le point avec France 2.

FRANCE 2
Il est 14h30 quand un homme au volant d'une voiture rouge fonce sur un militaire posté devant la grande mosquée de Valence (Drôme) ce vendredi 1er janvier. Arme au poing, les quatre soldats ont tiré sur le véhicule. L'assaillant, blessé par balles, termine sa course dans un fossé. Il est touché au bras et à la jambe. À quelques mètres, un homme git à terre, c'est un passant qui a été atteint par une balle perdue au mollet. Si les motivations de l'agresseur sont inconnues, un secouriste a indiqué qu'il aurait déclaré : "les militaires tuent des gens, alors je tue des militaires".

L'assaillant entendu vendredi soir

D'après les premiers éléments de l'enquête, ce sont bien les soldats et non la communauté musulmane qui fréquentait la mosquée qui étaient visés. "Ça peut être le fait d'un déséquilibré. Nous n'excluons pour l'instant à ce stade aucune hypothèse", commente Frédéric Loiseau, secrétaire général de la préfecture de la Drôme. Le militaire et le passant sont hospitalisés, leurs blessures ne présentent pas de gravité. Les policiers entendront l'assaillant ce vendredi dans la soirée.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une voiture dans un fossé après avoir été prise pour cible par des militaires, le 1er janvier 2016, lors d\'une attaque contre des soldats devant une mosquée, à Valence (Drôme).
Une voiture dans un fossé après avoir été prise pour cible par des militaires, le 1er janvier 2016, lors d'une attaque contre des soldats devant une mosquée, à Valence (Drôme). (PATRICK GARDIN / AFP)