Une opération de dépistage de la tuberculose a débuté mardi dans le collège Louise-Michel de Clichy-sous-Bois

En novembre, trois cas et de 30 porteurs potentiels de la maladie ont été détectés dans cet établissement.En Seine-Saint-Denis, selon des données 2007, il y a 30,7 cas de tuberculose pour 100.000 habitants. Ce département affiche en métropole, avec Paris, les taux départementaux de déclaration les plus élevés.

La tuberculose s\'attaque le plus souvent aux poumons
La tuberculose s'attaque le plus souvent aux poumons (France 3)
En novembre, trois cas et de 30 porteurs potentiels de la maladie ont été détectés dans cet établissement.

En Seine-Saint-Denis, selon des données 2007, il y a 30,7 cas de tuberculose pour 100.000 habitants. Ce département affiche en métropole, avec Paris, les taux départementaux de déclaration les plus élevés.

Le vaccin contre la tuberculose, le BCG, n'est plus obligatoire depuis 2007, mais reste recommandé aux enfants résidant en Ile-de-France et Guyane, les plus touchées en France (18,4 cas et 23,3/100.000).

Le nombre de cas de tuberculose en France est passé de 5.323 en 2006 à 5.588 en 2007, soit une augmentation de 5%. En métropole, en 2007, le taux de déclaration chez les personnes nées à l'étranger était huit fois supérieur à celui observé chez les personnes nées en France.

Le dépistage, mené dans le collège Louise Michel par les équipes sanitaires du conseil général sur quatre jours cette semaine et la semaine prochaine, concerne les collégiens qui ont obtenu un accord parental et le personnel de l'établissement, soit au maximum 500 personnes, selon le conseil général. Ils subiront une radio des poumons et un tuber-test qui sera lu trois jours après.

Un cas de tuberculose avait été découvert début novembre chez un enseignant dans ce collège. Ensuite, 180 élèves avaient subi un dépistage. Deux cas de tuberculose avaient été détectés et traités par trithérapie antibiotique pour une durée de six mois. Le test avait montré que 30 autres personnes étaient potentiellement porteuses du bacille. Elles avaient été placées sous bithérapie antibiotique pendant trois mois.

La tuberculose n'a pas disparu du paysage français
"L'enseignant et les collégiens concernés ont été vaccinés vraisemblablement vu leur âge", a relevé auprès de l'AFP Didier Che, épidémiologiste de l'Institut de Veille sanitaire. Mais il faut savoir que "le BCG prévient surtout les formes graves de la maladie chez l'enfant, comme par exemple la méningite tuberculeuse, et protège très imparfaitement des tuberculoses adultes contagieuses", a-t-il ajouté.

Le traitement correctement suivi est efficace, rassurent par ailleurs les médecins.

Le BCG reste également recommandé aux enfants à risque comme ceux nés dans un pays fortement touché par la tuberculose, comme l'Afrique, ou dont au moins un des parents est originaire, ou encore en cas d'antécédents familiaux de tuberculose.

D'autres situations d'exposition au bacille de la tuberculose, comme l'habitat précaire, peuvent conduire le médecin à préconiser le BCG. Les risques plus importants des sujets nés à l'étranger reflètent l'exposition à la maladie, mais aussi les conditions de vie (promiscuité dans des logements exigus notamment) et d'accès aux soins en France.