Cet article date de plus de huit ans.

Un soldat français meurt accidentellement au Niger

Il a reçu un "tir accidentel" d'un autre militaire français, selon le ministère de la Défense.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un militaire français au Mali, le 4 avril 2013. (JOEL SAGET / AFP)

Les circonstances de l'accident sont encore floues. Un militaire français est mort, jeudi 26 décembre dans l'après-midi, à Niamey, au Niger, à la suite d'un tir accidentel d'un autre soldat français, sur une base aérienne.

"Il est décédé des suites de ses blessures", a déclaré le ministère de la Défense dans un communiqué publié vendredi 27. "Après avoir reçu les premiers soins sur le lieu de l'accident, il a été immédiatement transporté vers une structure médicale civile à Niamey", précise le texte.

Le militaire, un caporal du commando parachutiste de l'air n°20 (CPA 20), de la base aérienne 102 de Dijon (Côte-d'Or), participait à la protection du détachement aérien français présent à Niamey. Une enquête a été confiée à la gendarmerie française présente sur place pour déterminer les circonstances de l'accident. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.