Cet article date de plus de neuf ans.

10 000 foyers bretons privés d'électricité par la tempête

De violentes rafales et des pluies soutenues ont traversé dans la nuit de lundi à mardi la Bretagne, la Normandie et le Nord-Pas-de-Calais notamment. Sur la côte atlantique, un homme est mort après avoir été happé par une vague au Pays basque.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Cap Sizun (Finistère), le 12 décembre 2011. (BEATRICE LE GRAND / OUEST FRANCE / MAXPPP)

De fortes rafales de vent et des pluies soutenues balaient une large partie nord de la France, ainsi que les Alpes, mardi 13 décembre. Météo France a placé en vigilance jaune l'ensemble des départements situés dans ces zones du pays. 

En Bretagne, les rafales ont atteint 110 km/h. Conséquence, 10 000 foyers ont été privés d'électricité, en particulier dans le Finistère, a indiqué ERDF. Au plus fort des intempéries, ils étaient 20 000. Le directeur du réseau Electricité de Bretagne a assuré que le courant devrait être rétabli d'ici à mardi soir.

La préfecture du Finistère a demandé à la population d'être vigilante, de "limiter tout déplacement" et de "réduire la vitesse sur route et autoroute". Des liaisons maritimes ont également été annulées, comme le relate Ouest France.

Francetv info

Un septuagénaire emporté par une vague

Lundi, la côte atlantique n'a pas été épargnée par ces rafales de vent. A Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), un couple de septuagénaires a été happé par une vague alors qu'il se promenait sur la jetée. Après avoir été entraînés dans l'océan, ils ont été projetés sur des rochers.

Secourus par des surfeurs et des témoins de la scène, les retraités ont été pris en charge par les pompiers. Mais l'homme, âgé de 78 ans, est mort d'un arrêt cardiaque. Son épouse, 71 ans, a survécu, mais elle souffre de nombreux traumatismes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.