Cet article date de plus de dix ans.

Un nouvel accident de cordée a fait lundi un mort et un blessé dans les Alpes, dans le massif des Ecrins (Isère)

Les circonstances de l'accident n'ont pas été précisées, pas plus que l'identité des victimes.Les corps de six alpinistes avaient été retrouvés dimanche matin à 2700 mètres d'altitude, dans les Hautes-Alpes
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le massif des Ecrins, derrière le village de la Chapelle-en-Valgaudémar (Hautes-Alpes) (AFP - JEAN-PIERRE CLATOT)

Les circonstances de l'accident n'ont pas été précisées, pas plus que l'identité des victimes.

Les corps de six alpinistes avaient été retrouvés dimanche matin à 2700 mètres d'altitude, dans les Hautes-Alpes

Ils ont été découverts au pic de Neige Cordier, sur la commune de Villar-d'Arène.

D'après le maire Xavier Cret, lui-même guide de haute-montagne, qui s'est rendu sur place, leur mort remonterait à samedi matin. C'est un randonneur qui aurait retrouvé par hasard les corps dimanche, alors qu'ils n'étaient pas recherchés.

Les corps des victimes ont été découverts dans un couloir très raide, la brèche de la Plate des Agneaux, dans le massif des Ecrins. Leurs identités n'ont pas été précisées.

"Les victimes étaient dans deux cordées. On suppose qu'il y a eu une coulée de neige et de pierres mêlées", a déclaré Xavier Cret à l'AFP. "Toutes les hypothèses sont possibles: elles ont pu être victimes de la rupture d'un pont de neige, d'une chute ou d'une avalanche", a-t-on précisé à la CRS des Alpes, unité de police spécialisée dans le secours en montagne qui s'est rendue sur place.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.