Le corps découvert dans l'Oise est avec "quasi-certitude" celui de Bruno, l'ado trisomique disparu

L'identification du corps est toujours en cours pour savoir s'il s'agit bien du jeune homme disparu le 18 décembre au nord de Compiègne.

Photo diffusée le 26 décembre 2012 par la gendarmerie de Compiègne (Oise), dans le cadre d\'un avis de recherche concernant Bruno.
Photo diffusée le 26 décembre 2012 par la gendarmerie de Compiègne (Oise), dans le cadre d'un avis de recherche concernant Bruno. (GENDARMERIE COMPIEGNE / AFP)

Un corps a été retrouvé dans la matinée du mardi 8 janvier dans un canal latéral de l'Oise, sur la commune de Cambronne-lès-Ribécourt (Oise). Le parquet de Compiègne a dit avoir la "quasi-certitude" qu'il s'agit de celui de Bruno, l'adolescent trisomique disparu le 18 décembre. L'identification est toujours en cours, mais la procureure a d'ores et déjà fait état de "l'absence de traces suspectes" sur le corps retrouvé.

Francetv info

Cette dernière déclaration vient conforter l'hypothèse privilégiée depuis le 26 décembre par les enquêteurs. Ceux-ci, qui avaient un temps envisagé la thèse criminelle ou l'enlèvement, avaient alors jugé plus probable un accident, comme "une chute, un malaise ou un endormissement dû à la fatigue".

Les habitants s'étaient mobilisés pour retrouver Bruno

Le 18 décembre, le jeune homme, surnommé Kody, avait disparu vers 15 heures du lycée horticole de Ribécourt-Dreslincourt, au nord de Compiègne. Il avait depuis été activement recherché par les gendarmes et les habitants de la région. 

Le 30 décembre, une battue organisée sur les réseaux sociaux avait ainsi rassemblé environ 500 volontaires de tous âges. Encadrés par des gendarmes, ils avaient sillonné chemins, bois et zones humides autour de Pimprez (Oise). Sans succès.

Loubna Anaki et Vincent Barral - France 2