Cet article date de plus de neuf ans.

Un automobiliste sur cinq envoie des textos en conduisant

Selon une enquête Ipsos pour la fondation Vinci Autoroutes, l'usage du smartphone au volant, pour envoyer des SMS ou des e-mails, concerne même 45 % des jeunes automobilistes. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un automobiliste sur cinq avoue lire ou écrire des SMS en conduisant.  (JS EVRARD / SIPA)

Les automobilistes n'ont pas toujours un bon comportement au volant. C'est ce que révèle un sondage Ipsos pour la fondation Vinci Autoroutes, publié vendredi 17 février, jour du départ en vacances de nombreux automobilistes pour les pistes de ski. Selon cette enquête, un automobiliste sur quatre (26%) admet téléphoner sans kit mains libres, 24% règlent leur GPS en roulant et 20% avouent lire ou écrire des SMS en conduisant.

C’est chez les jeunes que l’usage des smartphones est le plus préoccupant. La proportion de jeunes conducteurs avouant lire ou envoyer des SMS et des e-mails au volant est passée de 27% en 2011 à 45% en 2012. Il arrive même à près d’un jeune sur dix de surfer sur internet tout en conduisant.

Plus sensibles aux accidents de la route

La violence routière est de moins en moins tolérée par les Français : 58% des personnes interrogées (+3 points par rapport à 2011) estiment que le nombre d'automobilistes tués sur la route peut encore baisser de façon importante. 

Parmi les causes d'accidents, les personnes interrogées identifient mieux l’inattention et la somnolence, même si elles pensent toujours que les principales causes d’accidents mortels sont l’alcool, les stupéfiants et la vitesse excessive. Selon la fondation Vinci "cette prise de conscience constitue un facteur d’espoir dans la lutte contre l’insécurité routière et témoigne des résultats de la pédagogie menée auprès des conducteurs".

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 11 et 12 février sur un échantillon de 974 personnes représentatif de la population française, âgées de 18 ans et plus. La méthode des quotas a été utilisée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.