Trois SDF d'environ 30 ans sont morts tôt jeudi matin à Rouen à la suite d'un incendie dans le squat qu'ils occupaient

L'alerte "pour un feu d'habitation" dans une maison isolée à un étage, rive gauche, dans le quartier de Grammont, a été donnée vers 4H15 du matin, selon les pompiers.A leur arrivée, une personne sortie de la maison a signalé la présence de trois autres à l'intérieur. Ces trois hommes en ont été évacués mais ils étaient déjà en arrêt cardiaque.

L'alerte "pour un feu d'habitation" dans une maison isolée à un étage, rive gauche, dans le quartier de Grammont, a été donnée vers 4H15 du matin, selon les pompiers.

A leur arrivée, une personne sortie de la maison a signalé la présence de trois autres à l'intérieur. Ces trois hommes en ont été évacués mais ils étaient déjà en arrêt cardiaque.

Les membres du Samu ont pratiqué des massages cardiaques dans l'espoir de les ranimer, mais sans résultat. Légèrement intoxiquée, la personne qui se trouvait à l'extérieur de la maison à l'arrivée des pompiers a été hospitalisée.

La maison, qui appartient à la ville, était promise à la démolition dans le cadre d'un projet de rénovation urbaine. Elle était squattée de longue date, selon des habitants du quartier, et ses occupants étaient souvent plus nombreux qu'ils ne l'étaient lors du drame. Les fenêtres et la porte principale de l'habitation étaient murées par des parpaings.

L'origine du sinistre n'a pu être identifiée pour le moment, a-t-on indiqué de source policière.