Taubira promet d'atteindre le seuil de 63 000 places de prison d'ici à 2017

En présentant son budget, la garde des Sceaux a insisté sur "la nécessité de créer des conditions d'incarcération dignes".

Christiane Taubira, le 28 septembre 2012 à la sortie du Conseil des ministres, à Paris.
Christiane Taubira, le 28 septembre 2012 à la sortie du Conseil des ministres, à Paris. (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

POLITIQUE – L'objectif de 80 000 places fixé par le gouvernement précédent est abandonné. La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a annoncé, vendredi 28 septembre, en présentant son budget, qu'elle avait pour objectif d'atteindre 63 000 places de prison d'ici cinq ans, contre environ 57 400 actuellement.

"Ne pas faire perdre d'argent à l'Etat"

Cette annonce n'est pas un scoop. En juin, dès son arrivée place Vendôme, la ministre avait déjà jugé "évident" qu'il fallait construire 6 000 places de prison supplémentaires, ce qui permet de passer à 63 000 places. La Chancellerie avait alors précisé que cela correspondait aux travaux et aux coûts déjà engagés pour la construction ou l'extension d'établissements pénitentiaires.

Christiane Taubira avait précisé qu'elle n'entendait pas "stopper ce qui a déjà commencé" afin de ne "pas faire perdre d'argent à l'Etat", mais s'était dite décidée à "regarder les financements et les besoins réels"En juillet, elle avait annoncé la suspension du plan d'Eric Ciotti, qui prévoyait 8 000 nouvelles places dans les prisons, car il n'était pas financé.

Améliorer les conditions de vie des détenus

Les prisons sont pleine à craquer. Selon les statistiques de l'administration pénitentiaire, il y avait, au 1er septembre, 57 385 places de prison pour 66 126 détenus, ce qui représente un taux d'occupation de 115,2%. Le record absolu avait été atteint le 1er juillet 2012, avec 67 373 détenus et un taux d'occupation de 117,3%.

Christiane Taubira a insisté, vendredi, sur "la nécessité de créer des conditions d'incarcération dignes", avec des rénovations et le lancement de nouvelles constructions.