Suicide d'une collégienne : la mère annonce avoir porté plainte

Après le suicide d'une adolescente de 12 ans, lundi soir, avec un fusil de chasse près de Lens, sa mère affirme avoir porté plainte contre le principal du collège pour non-assistance à personne en danger.

L\'adolescente était scolarisée au collège Jean-Jaurès de Lens.
L'adolescente était scolarisée au collège Jean-Jaurès de Lens. (DENIS CHARLET / AFP)

Du harcèlement par des camarades au collège : une mère de famille a affirmé, mercredi 4 janvier, que c'est la raison qui a poussé sa fille de 12 ans à se suicider. La collégienne s'est donné la mort lundi soir avec le fusil de chasse de son père près de Lens (Pas-de-Calais). Selon France Info, la mère affirme avoir porté plainte contre le principal du collège Jaurès de Lens pour "non assistance à personne en danger".

"Il y a des gamins qui l'ont traînée par terre, ils lui ont craché au visage, ils la bousculaient dans les escaliers, lui tiraient sa chaise à la cantine. Il y a eu énormément de choses", a déclaré la mère de la collégienne. Elle a affirmé avoir produit un certificat médical daté du 8 novembre mettant en évidence des traces dans le dos. L'encadrement du collège a été alerté à "cinq ou six" reprises par la famille, selon la mère de la collégienne.

Un risque suicidaire, selon le rectorat

Les responsables de l'établissement, eux, n'ont pas souhaité s'exprimer. La veille, le principal a affirmé que la jeune fille ne s'était jamais plainte de faits de cette nature auprès des adultes de l'établissement. Il avait néanmoins informé la famille, le 1er décembre, que l'adolescente présentait un risque suicidaire, selon le rectorat. Celui-ci a d'ailleurs souligné "l'excellent travail de prévention" effectué par le chef d'établissement.