Santé : plus d'un Français sur quatre souffrent d'acouphènes

Selon un sondage, entre 14 à 17 millions de personnes se plaignent de ressentir des bourdonnements dans les oreilles. 

Un jeune en train d\'écouter de la musique à Rome (Italie), le 11 janvier 2016.
Un jeune en train d'écouter de la musique à Rome (Italie), le 11 janvier 2016. (FRED DE NOYELLE / GODONG)

Ceux qui en souffrent donnent l'image d'une Cocotte-Minute dans la tête, d'un désagréable (et douloureux) sifflement dans les oreilles. Selon un sondage réalisé avant la journée nationale de l'audition jeudi 8 mars, plus d'un quart des Français souffrent d'acouphènes. Cela représente entre 14 et 17 millions de personnes. Ils seraient même entre 2 à 4 millions à devoir y faire face de manière permanente.

Et les jeunes sont loin d'être épargnés : 56% des 15-17 ans et 49% des 18-24 ans disent ressentir ou avoir déjà ressenti ces bourdonnements. Signe selon l'association JNA que les acouphènes sont davantage "liés à des traumatismes sonores qu'à des problèmes de santé liés à l'âge." L'écoute prolongée de musique sur baladeur ou smartphone est particulièrement en cause.

"Un enjeu de santé publique"

Ces sifflements, qui résistent à la plupart des traitements, peuvent nuire plus ou moins durement à la qualité de vie. Voilà pourquoi l'association souhaite que l'audition devienne "un enjeu de santé publique." Elle milite pour "une politique active de prévention identique à celle de la lutte contre l'obésité." 

Car jusque-là, peu nombreuses sont les personnes qui acceptent d'évoquer le sujet avec un médecin. "Seul un tiers des personnes ressentant des acouphènes en ont parlé à des professionnels de santé", déplore l'association. Pire : selon elle, "près de 80% des moins de 35 ans n'ont jamais fait contrôler leur audition".