Cet article date de plus de sept ans.

Santé : La Roche-sur-Yon face à une pénurie de médecins

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Santé : la Roche-sur-Yon face à une pénurie de médecins
Santé : la Roche-sur-Yon face à une pénurie de médecins Santé : la Roche-sur-Yon face à une pénurie de médecins (FRANCE 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Pour l'UFC-Que Choisir, ces quatre dernières années, l'accès aux soins s'est dégradé pour plus de 30 millions de Français. Les explications de France 2.

Selon une enquête d'UFC-Que Choisir, l'accès aux soins s'est dégradé en France ces quatre dernières années avec de moins en moins de médecins et des délais toujours plus longs pour obtenir un rendez-vous. Face au manque de médecins, certains généralistes reçoivent plus de 35 patients par jour. La Roche-sur-Yon (Vendée), 52 000 habitants, n'attire pas les jeunes médecins, qui préfèrent exercer à Nantes (Loire-Atlantique). Ici, les départs à la retraite ne sont pas remplacés. Conséquence : 10% de la population n'aurait pas de médecin traitant.

Les grandes villes plus attractives

Pénurie de généralistes, mais aussi de spécialistes. Pour voir un gynécologue, il faut souvent attendre six mois. Peur des procès suite à une naissance difficile et surtout des horaires à rallonge dans le libéral, pour les jeunes, les priorités ont changé. "Les jeunes veulent aller plutôt dans des grandes villes, dans des gros cabinets, de manière à ne pas être isolés, ne pas avoir une charge de travail importante", explique à France 2 le Dr Gilles Camp. Face à cette pénurie, la ville envisage de créer un centre de santé municipal, avec des médecins salariés, aux horaires bien cadrés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.