Cet article date de plus de deux ans.

Saint-Pierre-et-Miquelon : la renaissance de l'Île-aux-Marins

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Saint-Pierre-et-Miquelon : la renaissance de l'Île-aux-Marins
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Jadis peuplée de pêcheurs, l'Île-aux-Marins a vu ses habitants partir dans les années 60, avant une renaissance depuis quelques années.

C'est un archipel français d'Amérique du Nord méconnu. Au large de l'île canadienne de Terre-Neuve, on trouve l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, et l'Île-aux-Marins. Désertée par ses habitants, cette île balayée par les vents commence à accueillir quelques touristes, dont Laurent Quédinet. Âgé de 80 ans, il revient dans ce petit bout de terre où il a passé son enfance. "J'adore l'Île-aux-Marins, c'est un petit paradis", assure-t-il.

L'habitat des "Pieds rouges"


Laurent Quédinet était pêcheur de morue dans les années 50, comme les fameux "Pieds rouges" avant lui. "Autrefois les 'Pieds rouges' c'était les Normands qui pêchaient dans l'eau froide, et qui avaient les pieds rougis par le froid dans la baie du Mont-Saint-Michel", explique Josée Quédinet de l'association Pieds rouges. Venus de là-bas vers Saint-Pierre-et-Miquelon, ils ont gardé ce surnom.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.