Recueillement à Haumont, un an après la tornade

Les habitants d'Haumont ont rendu hommage vendredi aux sinistrés de tornade la tornade meurtrière, il y a un an

Les ruines du villages de Haumont (Nord) après le passage de la tornade dans la nuit du 3 au 4 août 2008
Les ruines du villages de Haumont (Nord) après le passage de la tornade dans la nuit du 3 au 4 août 2008 (© France 2)
Les habitants d'Haumont ont rendu hommage vendredi aux sinistrés de tornade la tornade meurtrière, il y a un anLes habitants d'Haumont ont rendu hommage vendredi aux sinistrés de tornade la tornade meurtrière, il y a un an

La nuit du 3 au 4 août 2008, trois ont trouvé la mort, ensevelies dans les décombres de leur maison. Une stèle à leur mémoire a été inaugurée vendredi après la messe.

La tornade a fait aussi18 blessés, des centaines de sans-logis et des millions d'euros de dégâts.

Un an après, la ville en porte encore des cicactrices. Des maisons sont toujours en ruine, d'autres ont été rasées et pas encore reconstruites, même si certains chantiers avancent.

Plus d'un millier de foyers avaient été endommagés dont 183 logements rendus inhabitables ou détruits. Les dégâts ont été estimés à plus de 35 millions d'euros pour la seule ville d'Haumont.

Trente neuf mobile-homes ont été installés à Haumont en attendant les indemnisations des assurances, indispensables pour réparer et reconstruire dans cette petite ville ouvrière du Nord où 42% des foyers ne sont pas imposables. Trente trois sont toujours en place.

Vendredi, Joël Wilmotte, maire de Haumont, s'est cependant dit globalement satisfait des progrès de la reconstruction lors d'une conférence de presse. "Toutes les maisons ont été rénovées, il reste une centaine de familles sur les quatre communes de Hautmont, Maubeuge, Boussières-sur-Sambre et Neuf-Mesnil qui attendent d'être relogées", a-t-il dit.

Il a salué l'aide de l'Etat avec la désignation d'un "monsieur assurances et d'un monsieur reconstruction".