Réchauffement climatique : les Saints de glace dépassés ?

France 3 revient mardi 12 mai sur les Saints de glace, une tradition que certains jardiniers continuent à prendre très au sérieux, malgré le réchauffement climatique.

France 3

Chaque mois de mai, c’est la même discussion qui revient dans les jardins : faut-il avoir peur des Saints de glace. Saint Mamert, saint Pancrace, saint Servais, trois jours de printemps où le sol pourrait encore geler. "Sur des plants petits, c'est important. Si les plats sont plus grands, ça passe", explique Jacqueline, jardinière au Buclos-Grand-Pré à Meylan (Isère), au micro de France 3.

Une date largement avancée par le réchauffement climatique

Les Saints de glaces, il y a ceux qui y croient, et puis il y a les autres. Par plus de 25°C, certains préfèrent garder les pieds sur terre. Mais peu importe, la réponse est forcément dans le ciel. Venus du Moyen-Âge, les Saints de glace marquent la fin assurée du gel de la terre dans la partie est de la France. Une date qui serait largement avancée par le réchauffement climatique. Sur l'ensemble du XXe siècle, il n'a gelé que 13 fois en France au mois de mai. Cette année encore, les Saints de glace laisseront du répit aux jardiniers. D’ici à mercredi, le temps devrait rester ensoleillé, avec des températures proches de 30°C.

Le JT
Les autres sujets du JT