Cet article date de plus de dix ans.

Rachida Dati charge François Fillon sur les législatives à Paris

La députée européenne n'apprécie pas que le Premier ministre brigue le même mandat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La mairie du 7e arrondissement de Paris et députée européenne Rachida Dati, le 14 octobre 2011, à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire). (ALAIN JOCARD/AFP)

Rachida Dati ne mâche plus ses mots. Furieuse depuis l'annonce de la candidature de François Fillon aux législatives de 2012 à Paris, la maire du VIIe arrondissement de la capitale a attaqué violemment, dimanche 23 octobre, le Premier ministre sur son futur point de chute. Il s'agit de  la deuxième circonscription (Ve,VIe, et VIIe arrondissement), qu'elle brigue également. Problème : Jean Tiberi, le maire du Ve et député de cette circonscritpion a toujours dit qu'il la laisserait à François Fillon.

"Il faut dire les choses", a-t-elle lancé lors de l'émission Radio France politique dont elle était l'invitée, dimanche. "Il a dit à des ténors de la majorité qu'il allait être battu dans la Sarthe. Il a dit : 'Je veux une circonscription acquise à la droite'. C'est facile !" Selon la maire UMP, il y a bien eu également un arrangement avec Jean Tiberi. 

Rachida Dati a également accusé François Fillon de se détourner de sa mission première. "Il vient de recruter à Matignon une personne pour se charger de sa campagne pour Paris et puis il a un beau portrait dans Le Figaro à sa gloire." Selon le site Rue89.com, il s'agit d'Anne Faguer, conseillère technique du groupe UMP au conseil de Paris recrutée au cabinet de Fillon sous ce motif : "Affaires réservées".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.