Cet article date de plus de huit ans.

Orages : alerte orange dans 12 départements du sud-est

Electricité coupée, trains bloqués : orages et grêle ont fait de nombreux dégâts.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Déluge à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) alors qu'un orage frappe la ville, le 7 août 2013. ( MAXPPP)

Le temps est toujours électrique. Douze départements du sud-est sont encore en vigilance orange aux orages violents et aux fortes pluies, mercredi 7 août. Météo Francea levé son alerte sur la Loire et la Huate-Loire. Elle est en revanche maintenue, jusqu'à jeudi 16 heures sur l'Ain, l'Ardèche, la Drôme, le Gard, l'Hérault, l'Isère, la Savoie, la Haute-Savoie, la Lozère, le Rhône, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.

"En fin d'après-midi et en soirée, les orages violents glisseront un peu vers l'est (...) et une nouvelle vague orageuse arrivera par l'ouest par l'Hérault puis le Gard en cours de nuit de mercredi à jeudi avec une trajectoire identique vers la vallée du Rhône", indiquent les météorologues. Les prévisionnistes s'attendent "pour les phénomènes orageux les plus actifs" à des rafales de vent  de 80 à 110 km/h, et à de fortes intensités pluvieuses pendant un court laps de temps. Les cumuls peuvent atteindre 80 mm, notamment sur un axe Cévennes gardoises-Ardèche-Isère-Ain.

La grêle frappe les toits

Déjà, dans la nuit de mardi à mercredi, les orages ont laissé des traces. Ainsi, dans la Loire, environ 400 habitations ont été endommagées par la grêle, notamment à Montbrison. "Les dégâts sont variables, ça va de trois tuiles cassées à la moitié de la toiture arrachée, sur une bande reliant les communes de Champdieu, Chalain-d'Uzore et Saint-Etienne-le-Mollard", selon un responsable des pompiers.

Dans le Puy-de-Dôme, déjà frappé par de violentes chutes de grêle dans la nuit de lundi à mardi, les pompiers sont intervenus plusieurs centaines de fois. "L'essentiel des interventions portait sur des assèchements de caves inondées, mais il a aussi fallu bâcher les toitures endommagées par de gros grêlons", ont indiqué les pompiers. En Corrèze, les pompiers parlent d'une cinquantaine d'intervention, avec toits touchés par la grêle et caves inondées. 

Le vent coupe l'électricité

En Dordogne, 15 000 foyers étaient privés d'électricité mercredi matin dans le Sarladais, selon Sud-Ouest. Dans le Limousin, ce sont 8 000 clients qui étaient sans courant, principalement en Corrèze, a indiqué ERDF. Météo France a relevé de fortes rafales de vents en Dordogne et dans le Lot-et-Garonne. Dans les Pyrénées-Atlantiques, une maison a pris feu après avoir été frappée par la foudre et la grêle s'est violemment abattue sur les Landes.

L'orage bloque les trains et empêche un sauvetage

Plusieurs trains de nuit circulant dans le Limousin ont dû être arrêtés en gare de Limoges. Un arbre venait de chuter sur des caténaires à Masseret (Corrèze). La situation se rétablissait vers 6 heures, mais un porte-parole de la SNCF a prévenu de retards "de 35 à 40 minutes sur les trains montant et descendant", au moins pour la matinée.

Ces orages perturbent enfin les recherches pour retrouver deux alpinistes français portés disparus depuis trois jours dans le massif du Mont-Blanc, sur le versant italien. Trop dangereuses en raison des orages, elles n'ont pas pu reprendre mercredi matin. Les deux disparus, un guide de haute-montagne âgé d'une cinquantaine d'années et son neveu, ont quitté samedi un refuge situé côté italien avec l'intention de regagner la vallée de Chamonix via l'arête du Brouillard, située à 4 069 mètres d'altitude. On est sans nouvelles d'eux depuis, alors qu'il faut d'ordinaire trois jours pour boucler cet itinéraire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.