Cet article date de plus de dix ans.

Quelque 80 % des horaires des trains changeront le 11 décembre, a annoncé mardi le président de la SNCF, Guillaume Pépy

Les retards iront "de quelques minutes" à des délais "plus importants", a-t-il déclaré.Motif: les travaux engagés sur les voies ferrées: "Il y en a pour quatre ans de travaux à haute dose" avec "mille kilomètres de voies qui vont changer" chaque année, car "le réseau avait vieilli", a rappelé Guillaume Pépy.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un TGV circulant près d'Albertville le 27 février 2011 (AFP - PHILIPPE DESMAZES)

Les retards iront "de quelques minutes" à des délais "plus importants", a-t-il déclaré.

Motif: les travaux engagés sur les voies ferrées: "Il y en a pour quatre ans de travaux à haute dose" avec "mille kilomètres de voies qui vont changer" chaque année, car "le réseau avait vieilli", a rappelé Guillaume Pépy.

Avec ces travaux, Réseau Ferré de France (RFF), qui gère le réseau des voies ferrées, a "jugé utile d'en profiter (...) pour mettre un peu d'ordre, de clarté dans les horaires", a ajouté Guillaume Pepy.

Selon lui, l'avenir est aux horaires dits "cadencés". "Quand les trains partent aux mêmes minutes de chaque heure (...), les horaires (...), vous les mémorisez très facilement et puis étant donné que les trains partent de façon régulière, à la fin vous pouvez faire passer plus de trains sur la même voie", a-t-il fait valoir.

Les nouveaux horaires seront publiés le 9 juillet à titre "provisoire". Les horaires définitifs seront publiés le 2 décembre, après une concertation avec les élus et les associations, selon Guillaume Pepy.

Pour certains observateurs, la SNCF pourrait en profiter pour modifier son système d'indemnisation en cas de retards... "A priori, rien ne va changer", explique le service de presse de l'entreprise publique. A priori ? "S'il y a de gros problèmes de retards, on réagira en conséquence", répond le service de presse, de manière un peu sybilline. "Mais il ne devrait pas y avoir de gros problèmes"...

Actuellement, l'entreprise publique verse aux voyageurs une indemnité en cas de retard supérieur à 30 minutes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.