Cet article date de plus de deux ans.

Nice : des navires trop polluants

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Nice : des navires trop polluants
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

À Nice (Alpes-Maritimes), des associations de riverains s'inquiètent de la pollution de l'air. 

À Nice (Alpes-Maritimes), un panache de fumée noire s'échappe de la cheminée du ferry, sous les fenêtres des immeubles. L'air que l'on respire autour du port de Nice est-il vraiment de bonne qualité ? Pour répondre à cette question, la Métropole a installé depuis un an, une demi-douzaine de capteurs, qui mesurent en temps réel la présence de différents polluants. Atmo Sud, un organisme indépendant, recueille les données. 

L'air niçois plus allégé dès 2020

Pour naviguer dans les eaux niçoises, les ferries brûlent du fioul allégé, un carburant 1 500 fois plus chargé en soufre que le gazole des automobiles. Une pratique qui révolte les associations de riverains. D'autant que dans les ports de la Manche et d'autres mers du nord de l'Europe, la réglementation impose l'utilisation du diesel marin, bien moins polluant. Daniel Moatti, président de L'association niçoise pour la qualité de l'air, demande à ce "que des navires entrent et sortent [des] ports au diesel marin, c'est-à-dire le carburant marin le moins polluant ". Heureusement, la réglementation française va se durcir. Et à partir de 2020, les compagnies maritimes n'auront plus le droit d'utiliser du fioul trop soufré. Autour du port de Nice, l'air sera plus allégé. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.