Hautes-Alpes : le téléphérique qui fait polémique

Dilemme à Saint-Véran (Hautes-Alpes), dans le village le plus haut d'Europe. Pour ou contre la construction d'un immense téléphérique pour accéder facilement à l'Observatoire du pic de Château Renard ? Le débat fait rage.

France 3

À près de 3 000 mètres d'altitude entre la France et l'Italie, c'est un lieu à l'écart du monde. Le jour, un balcon sur la montagne. La nuit venue, le pic de Château Renard (Hautes-Alpes) est une fenêtre qui s'ouvre sur le ciel. Les astronomes amateurs se régalent dans l'Observatoire du pic de Château Renard. Une chance qui se mérite.

Les opposants sont nombreux


L'Observatoire est isolé. Le village le plus proche est à huit kilomètres. D'ici quelques semaines, le chemin ne sera plus praticable à cause de la neige. La maire de Saint-Véran porte à bout de bras un projet de téléphérique pour rendre le village plus accessible aux touristes. Dans ce projet, la construction d'un nouveau complexe d'astronomie, collé à l'Observatoire, est prévue. Sans faire d'offres officielles, plusieurs investisseurs se seraient manifestés pour ce projet à 25 millions d'euros. Mais dans cette région préservée du tourisme, l'impact de ce projet sur l'environnement inquiète, notamment les bergers.

Le JT
Les autres sujets du JT
La maire de Saint-Véran (Hautes-Alpes) porte à bout de bras un projet de téléphérique pour rendre le village plus accessible aux touristes.
La maire de Saint-Véran (Hautes-Alpes) porte à bout de bras un projet de téléphérique pour rendre le village plus accessible aux touristes. (FRANCE 3)