Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire : pas de triomphalisme dans le camp Fillon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Primaire : pas de triomphalisme dans le camp Fillon
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

À quelques heures de la fin de la campagne de la primaire de la droite, François Fillon donne un dernier meeting à Paris, ce vendredi 25 novembre.

Cinq jours après le premier tour, François Fillon reste le favori pour le second tour de la primaire de la droite et du centre, qui aura lieu dimanche 27 novembre. "Il n'y a pas de triomphalisme, mais il y a de la confiance et de la sérénité, parmi les 6 000 militants venus porte de Versailles à Paris ce vendredi 25 novembre au soir", explique Patricia Issa-de Grandi, en direct de Paris. 

Un clip avec Nicolas Sarkozy

François Fillon est à la tribune depuis 15 minutes. C'est sa dernière démonstration de force avant le second tour. Il veut montrer qu'il est capable de rassembler toute sa famille politique. "Il a d'ailleurs fait diffuser un appel de Nicolas Sarkozy à voter pour lui. Bruno Le Maire et les parlementaires sont également présents, ce vendredi soir. Ici, tout le monde y croit, mais il n'est pas question de baisser la garde", ajoute la journaliste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.