Prévention : comment se baigner sans danger ?

Comme chaque été, le nombre de noyades accidentelles augmente. On déplore 600 morts dans la mer, mais aussi dans les piscines et les rivières. 

France 3


Dans les Hauts-de-France, les jeunes continuent de se jeter dans l'eau depuis les ponts malgré l'interdiction de se baigner.
 À la recherche du grand frisson quand il fait chaud, beaucoup trop chaud à Boran-sur-Oise (Oise). Il fait 32 degrés dans l'air, beaucoup moins dans l'eau. Pour Manon et ses amis, la tentation était trop grande. Plus que le grand saut, c'est la police que les jeunes redoutent, mais les forces de l'ordre leur ont adressé un simple rappel.


Sauter dans l'eau depuis les ponts, une activité dangereuse

Au pied du pont, un couple profite de l'ombre et du spectacle. "Je les comprends. À leur âge, j'en aurai fait autant", assure l'homme du couple. Pourtant, cette activité qui semble innocente peut vite s'avérer dangereuse. À Lille (Nord), le canal de la Deûle est une véritable autoroute pour péniche. La baignade y est en principe interdite. Quand par miracle, un baigneur est contrôlé, l'amende est dérisoire : 11 euros. 600 morts, c'est le nombre de noyades accidentelles chaque année en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme prend le soleil sur les quais de Seine à Paris, le 24 juin 2020. 
Un homme prend le soleil sur les quais de Seine à Paris, le 24 juin 2020.  (GABRIELLE CEZARD / HANS LUCAS / AFP)