Cet article date de plus de dix ans.

Dupont-Aignan et Poutou assurent avoir leurs 500 parrainages

Le candidat de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan, affirme être en mesure de présenter ses 500 signatures d'élus au Conseil constitutionnel. Plus tôt, Philippe Poutou (NPA), a aussi annoncé les avoir recueillies.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la République, en meeting à Paris, le 22 janvier 2012. (THOMAS SAMSON / AFP)

Et de dix candidats. "Mercredi, grâce à vous tous, je vais pouvoir déposer au Conseil constitutionnel les parrainages me permettant d'être officiellement candidat à l'élection présidentielle", a annoncé le candidat de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan, dans un communiqué. "Je sais combien ce fut difficile pour nous tous, mais je sais aussi combien ces rencontres à travers toute la France nous auront enrichis sur le plan humain", a-t-il ajouté. Il estime qu'il pourra désormais "dire haut et fort aux Français qu'une autre politique est possible".

"Ma présence à l'élection va ainsi modifier le jeu politique habituel et, à ce titre, elle gêne. J'en veux pour preuve un premier coup bas venant de la publication par le Figaro Magazine d'une interview qui a voulu faire croire que je voulais une alliance avec Marine Le Pen", a aussi regretté le candidat.

Poutou et Le Pen obtiennent également les parrainages

Philippe Poutou a recueilli les 500 signatures d'élus nécessaires pour concourir à l'Elysée. Un responsable du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) l'a annoncé, mardi 13 mars, confirmant une information de plusieurs médias.

Le successeur d'Olivier Besancenot et candidat à l'élection présidentielle "va annoncer ce soir [mardi], au meeting de Chambéry (Savoie), qu'il les a", a affirmé ce cadre. "Il y aura un dernier dépôt de signatures au Conseil constitutionnel vendredi", date limite pour déposer ces parrainages.

Un peu plus tôt dans la matinée, Marine Le Pen a annoncé avoir également réussi à réunir ses 500 parrainages d'élus requis pour pouvoir se présenter à la présidentielle. Le cas de deux prétendants reste incertain : celui de Dominique de Villepin (République solidaire) et de Corinne Lepage (Cap21).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.