Vendée : les habitants sous le choc après le décès d'une SDF

C'est un drame de la misère qui interpelle dans un village de Vendée. Une femme sans domicile fixe est décédée. Cela faisait plusieurs mois qu'elle vivait dans sa voiture.

France 3

C'est une mort qui bouleverse la commune de Fenouiller (Vendée) et ses 4 700 habitants. Depuis cet été, Isabelle Cueille et son mari Emmanuel vivaient dans leur voiture. Sans emplois et sans ressources, le couple n'a pu compter que sur la solidarité de quelques habitants. "La dernière fois, elle était au plus mal", témoigne Catherine Quéraud, habitante du Fenouiller. Affaiblie et malade, Isabelle est morte mardi 16 octobre. Les habitants de la commune dénoncent l'inaction de la mairie. René Quéraud déplore que son appel n’ait pas été entendu. Y a-t-il eu manquement des services sociaux ?

Une urne pour inhumer dignement Isabelle Cueille

Le conseil département de Vendée s'en défend. La présidente de la commission solidarité familles Isabelle Rivière a réagi dans un communiqué : "La situation de Monsieur et Madame Cueille était suivie par les services du département, par le service du travail social." Au Fenouiller, la solidarité s'organise et une urne a été mise à disposition pour qu'Isabelle soit inhumée dignement.

Le JT
Les autres sujets du JT
En 2016, 5 400 femmes sans-abri ont appelé le Samu, soit une hausse de 66 % en 10 ans (Illustration).
En 2016, 5 400 femmes sans-abri ont appelé le Samu, soit une hausse de 66 % en 10 ans (Illustration). (MAXPPP)