Loire-Atlantique : en guerre contre la jussie, une plante invasive

En Loire-Atlantique, un plan de bataille original a été mis en place pour se débarrasser de la jussie, une plante aquatique invasive.

France 3

À Trignac, en Loire-Atlantique une campagne est menée contre une plante aquatique invasive nommée jussie. “Le marais fait 7 000 hectares et on a 2 000 ha de prairies ouvertes. Elles sont toutes concernées et saturées par la jussie”, explique Christophe Orain, technicien de la commission syndicale Grande Brière Mottière. Dans son pays d’origine, la plante n’est pas envahissante, mais le climat français n’est pas le même.

Des méthodes douces

Comment est-elle arrivée là ? En vente au public pour embellir les aquariums et les mares, certaines ont terminé en pleine nature, comme d’autres plantes du même type qui se retrouvent également dans le marais de Grande Brière. Depuis une quinzaine d’années, les acteurs du marais s’efforcent de contenir ces plantes invasives. Ils utilisent des méthodes douces et adaptées.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Loire-Atlantique, un plan de bataille original a été mis en place pour se débarrasser de la jussie, une plante aquatique invasive.
En Loire-Atlantique, un plan de bataille original a été mis en place pour se débarrasser de la jussie, une plante aquatique invasive. (France 3)