Cet article date de plus de neuf ans.

Passez votre bac, option triche

A trois mois du cru 2012, le gouvernement a déclaré la guerre aux rois de l'antisèche et vient de proposer un plan de lutte contre la fraude. Avec, notamment, un contrôle informatique accru. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Un jeune homme regarde son antisèche lors d'une épreuve de mathématiques.  (FUSE / GETTY IMAGES)

Que peut faire le gouvernement contre des dizaines de milliers de tricheurs potentiels ? Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel veut tenter de faire oublier 2011 et la fuite d'un sujet de mathématiques lors du bac de la série S. Il a présenté, lundi 12 mars, des mesures censées sécuriser le déroulement du baccalauréat 2012.

Parmi elles, la création d'une commission "pilotée par le recteur et qui se réunira dès la fin des épreuves du bac, avant le 15 juillet" pour statuer sur les fraudes. Un décret va être présenté en ce sens le 22 mars au Conseil supérieur de l'éducation (CSE). Objectif : accélérer la procédure pour sanctionner les tricheurs. Des sanctions "plus efficaces et plus dissuasives". Mais ces mesure restent pour le moment confidentielles. 

Pas sûr que cela décourage les plus téméraires. Selon une étude publiée en 2010 par Le Figaro, 70,5% des élèves avouent avoir triché pendant leurs études. Pourtant, les sanctions ne sont pas anodines : l'interdiction d'examen pendant cinq années handicape l'entrée dans la vie active. Car au rayon tricherie, il y en a pour tous les goûts. 

• Si vous êtes vieille école

L'antisèche est une méthode vieille comme le monde, mais elle a fait ses preuves. Le site web-tricheur.net consacre un dossier complet aux "antisèches faciles à utiliser et ne présentant quasiment aucun risque". Parmi elles : le bon vieux carton sous la table, l'antisèche "allumette", dont le mode d'emploi en vidéo est en ligne, ou encore le faux brouillon. Mais peut-être n'en aurez-vous pas besoin : préparer ses antisèches permet d'apprendre son cours, raconte le dessinateur Vidberg sur Le Monde.fr

Les limites Cela semble évident, mais le risque le plus probable est de se faire attraper. En effet, les profs aussi se préparent au bac, explique l'un d'eux à Libération.fr "On met deux surveillants à chaque extrémité de la salle, dont un qui reste invisible par les élèves puisqu’il les observe de dos. Rien que ça suffit à décourager les plus téméraires." 

• Si vous préférez les nouvelles technologies

Blackberry, Samsung, iPhone : les téléphones nouvelle génération sont devenus la bête noire des surveillants au baccalauréat. Il faut dire que les smartphones sont plein de ressources : accès illimité à internet et appareil photo permettant de photocopier les cours s'avèrent indispensables au parfait tricheur. Dans le même genre, la calculatrice peut vous être d'un grand secours si vous souhaitez copier formules et cours. 

Les limites Interdits d'examen, les téléphones doivent rester dans les sacs placés au fond de la salle lors des épreuves du bac. 

• Si vous êtes un élève 2.0

Du fait des nombreuses personnes connectées, Twitter et Facebook pourraient être les nouvelles antisèches. Mais avoir recours à ces réseaux n'est pas toujours bénéfique...

Les limites Il faut d'abord, bien sûr, avoir son smartphone sous la main, ce qui est interdit durant l'examen (lire plus haut)... Ensuite, même si l'on parvient à déjouer la vigilance des surveillants, la prudence est de mise sur les réseaux sociaux. Ainsi, après avoir demandé une réponse sur Twitter et sans pseudonyme lors d'un partiel, Romain, un étudiant d'une école privée de multimédia, s'est fait dénoncer auprès de son école par un internaute, rapporte 20minutes.fr en 2009. L'histoire ne dit pas la sanction dont il a écopé mais l'élève a fait l'objet d'une convocation au sein de son établissement. 

• Si vous voulez être discret

Contrairement aux téléphones, les boissons sont autorisées dans les salles d'examen. Cette vidéo en anglais pourrait donner des idées aux assoiffés qui maîtrisent le mieux Photoshop. 

• Si vous avez peur de vous faire attraper

Les toilettes sont le lieu honni des surveillants au bac. "Je ne peux pas vérifier ce qu’un candidat y fait, pas moyen de lui barrer l’accès en cas de soupçon, et interdiction stricte de le fouiller", explique un professeur d'économie à Libération.fr. Un endroit parfait, donc, pour s'y cacher, y vérifier son antisèche ou consulter Wikipédia sur son portable. Encore faut-il ne pas trop s'y attarder...

Les limites Le ministre de l'Education nationale a indiqué, lundi, que 22 académies "ont réalisé un diagnostic" sur "l'amélioration de la sûreté des locaux". Les crédits nécessaires aux aménagements ont été délégués, a-t-il précisé sans plus de précisions.

• Si vous aimez la triche de haut niveau 

Lunettes équipées d'écouteurs, montres capables de recevoir des messages, oreillettes dotées d'émetteur radio : les méthodes de triches des bacheliers chinois, citées dans Le Monde.fr, sont dignes de Mission : Impossible. Dans le même genre, des vidéos circulent sur internet pour confectionner un stylo intelligent équipé d'un micro (vidéo en anglais).

Les limites Selon Le Monde, les autorités chinoises ont pris des mesures draconiennes pour empêcher ces méthodes. Les salles d'examen ont été équipées de détecteurs de métaux et de systèmes de brouillage. Des policiers ont aussi été mobilisés, en 2010, pour prévenir les fraudes. La France n'en est pas encore là, mais Luc Chatel a insisté sur "la sensibilisation des chefs de centres à la surveillance des candidats." 

• Si vous avez une âme de "geek"

Chaque année a son lot de fraudes et de fuites de sujets lors des épreuves du bac. En témoigne cette vidéo réalisée par nos confrères de France 2 :

Jihane Benzina, France 2

La divulgation d'un sujet de maths de la série S au bac 2011 a fait couler beaucoup d'encre. Elle montre aussi l'atout que représente internet pour les tricheurs. La bonne technique pour le tricheur hors pair consiste donc à surveiller les réseaux sociaux et les forums dans les jours précédant les épreuves. 

Les limites Le gouvernement a bien appris la leçon. Le ministre de l'Education a annoncé la mise en place d'une "charte de déontologie", signée par "tous les acteurs, les examinateurs, ceux qui préparent les sujets et sont chargés de la logistique". Pour le bac 2012, le contrôle informatique sera renforcé. Les sujets seront transportés sur "des clés USB codées" et un système de "détection de l'intrusion" va être mis en place sur les ordinateurs dédiés à l'organisation du bac.

• Si votre frère jumeau est meilleur que vous

Vous ne comprenez rien à la physique mais ce n'est pas le cas de votre frère jumeau/sœur/meilleur ami qui a la même coupe de cheveux que vous ? La solution pourrait être de l'envoyer passer l'épreuve à votre place.  

Les limites Si l'on se fait attraper, la punition est autrement plus radicale dans ce cas. Oubliez les cinq ans d'interdiction d'examen : le délit de "substitution d'identité" est lui passible de prison (trois ans pour escroquerie) et de 45 000 euros d'amende, rappelle le site du service académique des examens et concours.

• Si vous êtes trop peureux, ou juste raisonnable

Vous ne voulez pas être interdit d'examen pendant cinq ans ? Mais vous plonger dans vos révisions vous déprime par avance ? Voir ou revoir Les sous-doués de Claude Zidi peut être une solution. Le film date de 1980 (la musique et les looks des acteurs aussi), mais l'inventivité de Daniel Auteuil et de ses copains en matière de triche n'a pas pris une ride.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.