Cet article date de plus de dix ans.

Océane, 8 ans, était portée disparue depuis samedi soir. Elle a été retrouvée morte à Bellegarde dimanche matin.

C"est un promeneur qui a fait la macabre découverte dimanche matin au bout d"une vigne, vers 10h30, dans la commune de Bellegarde, dans le Gard, où la fillette avait été vue pour la dernière fois samedi soir. Selon les premiers éléments, la fillette a été tuée à l'arme blanche.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les gendarmes devant le domicile de la fillette retoruvée morte le 6 novembre 2011 dans le Gard. (SYLVAIN THOMAS / AFP)

C"est un promeneur qui a fait la macabre découverte dimanche matin au bout d"une vigne, vers 10h30, dans la commune de Bellegarde, dans le Gard, où la fillette avait été vue pour la dernière fois samedi soir. Selon les premiers éléments, la fillette a été tuée à l'arme blanche.

Les enquêteurs s'orientent "clairement vers une piste criminelle", selon les précisions fournies dimanche soir par le procureur de la République de Nîmes Robert Gellli. L'enfant porte "des traces de coups de couteau" et on "s'oriente clairement vers une piste criminelle", a-t-il dit. Le corps a été découvert "en partie dénudé, mais pas complètement, par une riveraine des lieux, qui ne participait pas à la battue", a-t-il ajouté.

"A cet instant, on ne peut pas dire si la fillette a été violée", a précisé le procureur. "Il faut attendre les résultats de l'autopsie", qui devrait avoir lieu lundi, a-t-il précisé. Les parents et grands-parents d'Océane étaient entendus dimanche soir par les enquêteurs de la section de recherche de Nîmes. Qualifiée de "très bonne élève" d'après les premiers éléments de l'enquête des gendarmes, Océane vivait avec ses parents à Bellegarde depuis deux ans.

Samedi, elle avait quitté le domicile de ses parents vers 19h pour aller chercher un jeu vidéo chez une amie habitant à 300 mètres. Ne la voyant pas revenir, son père a appelé la gendarmerie à 19h30.
Une quarantaine de gendarmes ont alors recherché Océane jusqu'à 3h30 du matin. Dimanche matin dès l'aube, une battue a rassemblé environ 300 personnes: des gendarmes, notamment ceux de la brigade nautique d'Agde, ainsi que des habitants de la commune qui s'étaient portés volontaires. L'enquête a été confiée à la section de recherches de Nîmes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.