Lot : des fresques du Moyen Âge découvertes dans un immeuble de Cahors

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
À Cahors (Lot), le propriétaire d'un immeuble a trouvé des fresques du Moyen Âge en sondant les murs. On y trouve des motifs géométriques, un lion, un blason et un Christ du XVIIe siècle. Le récit de cette incroyable découverte.
Lot : des fresques du Moyen Âge découvertes dans un immeuble de Cahors À Cahors (Lot), le propriétaire d'un immeuble a trouvé des fresques du Moyen Âge en sondant les murs. On y trouve des motifs géométriques, un lion, un blason et un Christ du XVIIe siècle. Le récit de cette incroyable découverte. (France 2)
Article rédigé par France 2 - C.Lebrave, P-E.Zahn, I.Wintergerst, M.Chtopczyk
France Télévisions
France 2
À Cahors (Lot), le propriétaire d'un immeuble a trouvé des fresques du Moyen Âge en sondant les murs. On y trouve des motifs géométriques, un lion, un blason et un Christ du XVIIe siècle. Le récit de cette incroyable découverte.

Tout a commencé dans le grenier d'un immeuble de Cahors (Lot). En sondant les murs, le propriétaire, Christophe Lion, a découvert des peintures. Soupçonnant des vestiges historiques, il a fait appel à des spécialistes. Cela a marqué le début d'une incroyable découverte, celle de spectaculaires fresques du Moyen Âge.

"On est vraiment dans la mode du Moyen Âge"

"On est dans une salle d'apparat, une salle bien décorée qui présente ce décor très couvrant. On est vraiment dans la mode du Moyen Âge", explique Anaïs Charrier, archéologue à la ville de Cahors. Sur les quatre murs, on trouve des motifs géométriques, un lion, un blason et un Christ du XVIIe siècle. Le propriétaire, accompagné par la direction du patrimoine de la ville, n'a pas hésité à changer ses plans. "Il y a un énorme surcoût par rapport au plan initial, et surtout un délai de travaux qui a augmenté d'un an et demi à peu près", explique Christophe Lion. Le centre-ville de Cahors conserve 500 maisons médiévales, et chacune d'elles pourrait, demain, livrer de fabuleux trésors cachés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.